Chinchard

Fiche biologique du poisson

Nom(s) courant(s)

chinchard commun, sévereau (Méditerranée), carringue (Nord), carangue (Normandie), coustut (Aquitaine), saurel (Méditerranée)

Nom scientifique :

Trachurus trachurus (Linné, 1758)

Noms étrangers

Atlantic horse mackerel (Anglais)

Description / aspect

Le chinchard, ou sévereau, possède un corps fusiforme et comprimé latéralement. Sa ligne latérale est arquée, il possède des scutelles osseuses (petits piquants) de chaque côté de la queue, qui écorchent les mains lorsqu’on les attrapent (ce n’est pas dangereux). Les yeux du chinchard sont de grande taille et sa bouche est très protractile. Son dos est de couleur grisâtre assez foncée avec des reflets bleu vert, ses flancs et son ventre sont blanc nacré. Il y a une petite tache noire à la pointe des opercules, au dessus des nageoires pectorales. Sa queue est très fine.

Mode de vie

Le chinchard est un prédateur très actif qui se tient entre le fond et la surface où il monte pour chasser, notamment en première partie de nuit, sa principale période d’activité, ainsi qu’au coucher du soleil.

Habitats

poisson grégaire pélagique chassant près de la surface, souvent mélangé aux maquereaux; des bancs de gros spécimens (20-40cm) se rassemblent dans une profondeur de 20 à 40 m sur des fonds sablo-gravillonneux ou rocheux, voire sur des petites épaves non habitées par les gros prédateurs.

Répartition géographique

Mer du Nord, Manche, Atlantique, Méditerranée

Répartition bathymétrique (profondeur)

0 à 500 m

Taille légale de capture (minimum légal) : 15 cm
Taille de maturité sexuelle : 25 cm
Taille moyenne : 15 à 25 cm
Taille maximale : 45 cm (1,2 kg)

Techniques de pêche

Pêche aux appâts naturels

Les appâts : vers (mille-pattes), crustacés (crevette),  petit spoissons entier (anchois, civelle, éperlan, lançon, sardine / vif, mort entier ou en petite lamette)
Les techniques : au flotteur, au lancer-ramener d’appâts (y compris poissons, vifs ou morts), à la palangrotte

Pêche aux leurres

Leurres adaptés :
Leurres en plastique dur (popper, stickbait, jerkbait, longbill minnow, crankbait, swimbait)
Leurres souples (virgule, slug et finess shad, worm)
Leurres métalliques (spin tail jig et blade, cuiller ondulante fine, jig)
Leurres de traine (leurres souples de traine lente)
Plumes et mouches (train de plumes, mouche)
Les techniques : dandine, lancer-ramener de leurres durs, lancer-ramener de leurres souples, buldo et tirette, mouche, traine lente en profondeur, traine vitesse moyenne sur chasses

Pêcher le chinchard :
Souvent capturé au jeu de plumes sur la face ouest de la France, accidentellement ou pour servir d’appât. En Méditerranée, il atteint des tailles plus importantes et est un poisson de sport pêché aux poissons nageurs.

adminPoissons de nos mersmer,pêcheFiche biologique du poisson Nom(s) courant(s) chinchard commun, sévereau (Méditerranée), carringue (Nord), carangue (Normandie), coustut (Aquitaine), saurel (Méditerranée) Nom scientifique : Trachurus trachurus (Linné, 1758) Noms étrangers Atlantic horse mackerel (Anglais) Description / aspect Le chinchard, ou sévereau, possède un corps fusiforme et comprimé latéralement. Sa ligne latérale est arquée, il...Toutes les pêches en mer du bord et en bateau